Confort Service, votre plombier chauffagiste à Brunoy

Foire aux questions

Conseils et Astuces Confort Service à Brunoy.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser via le formulaire de contact.

Posez vos questions

Il est conseillé d’effectuer la purge du réseau de chauffage une fois par an, après l’hiver. En effet, il se peut que de l’air se soit infiltré dans les circuits, prenant ainsi la place de l’eau. La conséquence de ce processus est que votre radiateur peut alors se mettre à siffler, ou même à moins bien chauffer votre habitation. 

Pour purger votre réseau de chauffage, c’est très simple. Il vous suffit de vous munir d’un petit tournevis ou d’une pince, ainsi que d’un petit récipient, et de suivre ces instructions :

  • Tourner la vis de votre purgeur à l’aide de votre tournevis jusqu’à ce que de l’air s’en échappe
  • Laisser couler l’équivalent d’un petit verre d’eau de votre purgeur
  • Revisser le purgeur, et le tour est joué !

Pour éviter les risques de pannes ou autres problèmes, il est conseillé de bien vérifier la pression de l’eau de votre chaudière. Pour mener à bien cet exercice, l’idéal est de se munir d’un manomètre, qui va contrôler la pression de l’eau de votre chaudière.

  • Si la pression est située entre 1 et 1,5 bars, tout est en ordre
  • Au-delà de 1,5, il se peut que votre chaudière subisse des infiltrations d’eau dans le système. Pour parer à celà, il vous suffit de purger un radiateur
  • En-dessous de 1 bar, ouvrez un robinet afin de faire pénétrer plus d’eau dans le circuit. Si cela ne fonctionne pas, contactez un professionnel

Pour savoir si l’eau de votre réseau de chauffage est embouée, il vous suffit de procéder à une purge de votre système de chauffage. Si l’eau qui en sort est transparente, tout va bien, mais si elle est de couleur marronnée, votre eau est embouée. Pour régler ce problème, il vous suffit de suivre ces instructions :

  • Éteignez votre chaudière
  • Dévissez le purgeur du radiateur le plus proche de votre chaudière, et versez-y un produit désembouant
  • Revissez le purgeur et remettez le chauffage en marche
  • Patientez le temps nécessaire pour bien laisser le produit de désembouage agir, puis procédez à la vidange
  • Coupez le chauffage et vidangez la totalité du circuit de chauffage, rincez le radiateur et remplissez-le à nouveau.

Pour éviter ces désagréments, vous pouvez également placer un pot à boue sur le retour de votre chauffage, opter pour un inhibiteur de corrosion à verser dans votre circuit de chauffage, ou encore pour la solution d’une pompe externe.

Pour réguler votre chauffage, il existe de nombreux types de thermostats différents. Pour une installation rapide et simple, le thermostat non-filaire est fait pour vous. Toutefois, si vous l’éloignez trop de votre chaudière, il est possible que celui-ci ne fonctionne plus. Chose qui ne peut arriver avec un thermostat filaire. En dehors de cette caractéristique, vous pouvez opter pour un thermostat d’ambiance programmable, ce dernier pouvant vous aider à faire certaines économies d’énergies, selon son réglage. En effet, vous pouvez programmer votre thermostat pour qu’il vous offre des températures plus confortables à certaines heures de la journée, et à contrario, baisser la température pour les heures creuses.

Il existe deux types de robinets de radiateurs. D’une part le thermostatique, qui grâce à sa sonde thermosensible se dilate plus ou moins pour réduire ou non l’arrivée d’eau chaude du radiateur. Le robinet thermostatique est apprécié pour ses qualités de maîtrise de consommation énergétique grâce à son autorégulation.

Le robinet manuel quant à lui, se régule à la main. Quel que soit le type de robinet choisi, il est primordial de bien savoir le positionner. Pour cela, il suffit de le placer sur le circuit de départ vers votre radiateur, en respectant le sens d’écoulement indiqué par la flèche sur la vanne en gardant la poignée à l’horizontale afin que le capteur thermostatique ne soit pas influencé par la température du radiateur.

Pour un meilleur rendement de votre chaudière à condensation THPE, il est conseillé de bien moduler sa puissance. Il est recommandé de ne pas dépasser les 59°C pour les chaudières à gaz naturel car la condensation sera alors impossible. Pour les chaudières de type fioul, la température maximale est fixée à 52°C.

Pour augmenter le rendement de votre chaudière, il est possible de récupérer les calories des fumées. Les équipements nécessaires à la récupération de ces calories sont les économiseurs et condensateurs.

Les condensats d’une chaudière neutralisent le pH de l’eau avant qu’elle ne soit évacuée par les égouts. L’évacuation des condensats n’est pas obligatoire, mais est fortement conseillée. En effet, les condensats sont légèrement corrosifs, et peuvent donc abîmer votre système de chauffage.

L’évacuation des condensats de fait via une canalisation dédiée, ou par un piquage sur une descente pluviale.

Il existe de nombreuses aides de l’Etat pour vous aider dans votre reconversion énergétique. Avec la Prime Ecologis 91, vivre dans ce département vous permet d’obtenir 800€ d’aides. Les primes CEE dites “coup de pouces” varient en fonction de vos revenus, du nombre de personnes dans votre foyer, et dans votre région d’habitation. Il en va de même pour “Ma Prime Rénov”, qui dépend selon ces précédents critères.